<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;"> 5 trucs pour réduire les accidents de travail chez les sous-traitants

5 trucs pour réduire les accidents de travail chez les sous-traitants

Écrit par Emilie Filion le 14 septembre 2016

5 trucs pour réduire les accidents de travail chez les fournisseurs

Au Canada, près de 250 000 personnes s’absentent de leur travail chaque année à cause d’incidents liés au travail

5 trucs pour réduire les accidents de travail chez les fournisseurs

De plus en plus d’entreprises dépendent de nombreux fournisseurs pour des composantes ou services dont ils avaient la responsabilité jusqu’à tout récemment. L’accès à une plus grande expertise externe représente un gain important, mais accroît également les risques et la complexité des processus d’affaires. Dans ce contexte, les entreprises deviennent, par ricochet, également responsable du bien-être et de la sécurité des employés de leurs fournisseurs.

Cette responsabilité ne peut pas être impartie et les plus grandes entreprises sont de plus en plus tenues responsables des incidents qui surviennent dans leur chaîne d’approvisionnement. Selon l’Organisation international du travail, l’impact économique est gigantesque puisqu’ils estiment que les accidents et les maladies liées au travail représentent jusqu’à quatre pourcent du produit intérieur brut mondial chaque année.

Nous observons heureusement une certaine amélioration de la situation. En effet, le nombre d’accidents de travail ayant mené à un arrêt de travail n’a cessé de décroître au cours des dernières années. Ainsi en 2014, le Canada a enregistré le plus bas niveau jamais observé avec moins de 240 000, une chute de plus de 100 000 incidents au cours des dix dernières années. Il ne reste pas moins que cette statistique représente plus de 650 accidents ou départ pour maladie par jour, sans oublier que ces événements affectent sérieusement les individus touchés. Les entreprises sont conscientes de cette réalité et font tout en leur pouvoir pour s’assurer que leurs fournisseurs agissent pour les aider à réduire le nombre d’incidents.

Cognibox travaille en étroite collaboration avec les entreprises pour les aider à réduire les accidents dans leur chaîne d’approvisionnement. Cognibox a d’ailleurs récemment reçu le prix pour la meilleure solution logicielle de gestion de la sous-traitance au Canada par les lecteurs du magazine Canadian Occupational Safety. Afin de souligner cette reconnaissance, nous avons compilé notre top 5 conseils pour réduire le nombre d’incidents liés aux sous-traitants.

 

1. Embauchez le bon sous-traitant

Même si cette affirmation parait simpliste, beaucoup d’éléments sont à prendre en considération lors du choix d'un sous-traitant. Souvent, le bon sous-traitant n’est pas nécessairement le moins cher. Connaître son historique, ses qualifications et même le type d’équipements qu’il utilise vous aideront à prendre une décision plus éclairée et avec plus de confiance. Établir certains standards peuvent aider à clarifier les attentes en matière de requis de sécurité.

 

2. Visitez les installations de votre sous-traitant pour évaluer son niveau de sécurité

Votre entreprise est aussi sécuritaire que son maillon le plus faible. En d’autres mots, si un de vos sous-traitants offre une performance insatisfaisante au niveau de la sécurité au travail, vous pourriez en être directement affecté. Malheureusement, vous ne pouvez pas toujours évaluer la conformité en SST de votre sous-traitant par téléphone ou par courriel. Dans la mesure du possible, visitez ses installations, discutez avec ses employés et évaluez par vous-mêmes les problèmes potentiels qui pourraient affecter la sécurité dans votre entreprise. Et rappelez-vous que si un de vos sous-traitants avait un accident de travail qui forcerait ou ralentirait sa capacité à livrer ses produits et services, vos propres livrables pourraient être victime de cet effet domino.

 

3. Formez tous les sous-traitants face aux mesures d’urgences de votre site

Certains sous-traitants ne mettront jamais les pieds à vos installations, mais pour les autres, assurez-vous des plus grandes précautions en matière de santé et sécurité au travail. Ce constat s’applique autant pour les sous-traitants qui viendraient sur votre site pour une journée ou une année complète. Les travailleurs qui n’ont pas été formés sur les risques et les mesures de sécurité de votre usine sont plus à risque d’accidents et dans une telle éventualité, leur aptitude à réagir adéquatement pourrait être compromise. Cette situation pourrait compromettre la capacité de votre entreprise à démontrer une diligence raisonnable, ce qui pourrait la mettre à risque de poursuites, d’accusations criminelles ou même les deux.

 

4. Suivez les allers et venues de vos sous-traitants

Suivre avec précision les entrées et sorties de vos sous-traitants peut être contraignant, mais savoir où et qui est sur votre site en cas d’accident peut s’avérer crucial. Ceci est tout aussi important pour vos propres employés qui travaillent dans les mêmes lieux afin de s’assurer qu’ils prennent en considération la présence de « travailleurs externes » pour minimiser les risques liés à l’utilisation de certains équipements ou la réalisations de certaines tâches représentant un danger pour les autres.

 

5. Utilisez le bon système de gestion de la sous-traitance

Les entreprises qui embauchent des sous-traitants sont spécialisées dans des secteurs variés, allant de l’agriculture à la production de zinc. Ils ne se spécialisent que rarement dans la gestion de la conformité des sous-traitants. Avec autant d’éléments à considérer, comme le suivi des qualifications et certifications, la validité des assurances et les requis de formations nécessaires, vous assurer de répondre à vos obligations en matière de diligence raisonnable peut représenter un investissement colossal en terme de temps pour vos employés. Avec la croissance exponentielle de l’information disponible et des requis pour vous assurer que les employés de vos fournisseurs sont protégez adéquatement, vous avez besoin d’outils les plus performants.

 

Nous espérons que ces 5 trucs vous seront utiles afin de diminuer le nombre d'accidents de travail causés par des fournisseurs et sous-traitants sur vos sites d'exploitations. Si vous désirez en apprendre plus sur les meilleures pratiques de gestion de la sous-traitance, nous vous invitons à télécharger notre guide complet sur le sujet.

Vous croyez que votre processus de gestion des sous-traitants vous protège?  Mettez-le à l’épreuve avec cet audit en ligne Passer le test! <>
Emilie Filion
Emilie Filion

Emilie se fait un devoir d’aligner les stratégies, les ressources et les processus pour toujours livrer des projets de qualité qui donnent les résultats escomptés. Chez Cognibox depuis près de 10 ans, Emilie se spécialise dans la gestion de projets d’envergure en plus du développement de marché. Intègre, axée sur les résultats et dotée d’une grande éthique de travail, son expertise l’amène maintenant à guider les entreprises multinationales dans l’évolution de leurs pratiques d’affaires pour diminuer leur nombre d’accidents et atteindre les plus hauts standards en matière de santé et de sécurité. Curieuse et reconnue pour son insatiable besoin d’apprendre, elle est toujours prête à relever un nouveau défi. Véritable leader, Emilie mène avec brio chacun de ses projets.

Ces articles pourraient vous intéresser
3 éléments cruciaux d'un logiciel de gestion de la conformité

3 éléments cruciaux d'un logiciel de gestion de la conformité

Publié le 7 oct. 2019

Le choix d’un logiciel de gestion de la sous-traitance ne doit pas être pris à la légère. En effet, en tant que corporat...

Impliquer les sous-traitants dans la lutte aux changements climatiques

Impliquer les sous-traitants dans la lutte aux changements climatiques

Publié le 23 sept. 2019

Les sociétés minières sont actives dans certaines des régions les plus isolées de la planète, des régions souvent partic...

10 critères pour bien choisir un logiciel de la conformité des sous-traitants

10 critères pour bien choisir un logiciel de la conformité des sous-traitants

Publié le 9 sept. 2019

Saviez-vous qu’un logiciel de gestion de la sous-traitance permet d’éliminer 80 % du temps consacré à des tâches clérica...

Commentaires (0)