<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;"> 3 tendances à surveiller en milieu de travail en 2019

3 tendances à surveiller en milieu de travail en 2019

Écrit par Emilie Filion le 09 janvier 2019

Une nouvelle année a commencé et avec elle, de nouvelles tendances affectant le milieu de travail. Voici trois tendances qui attirent notre attention en ce début d’année.

1. L'impact du cannabis récréatif

La légalisation du cannabis à des fins récréatives rend le lieu de travail plus risqué. Nombreuses sont les entreprises qui se sont préparées à la légalisation en créant de nouvelles politiques et procédures, mais il reste encore beaucoup à faire au fur et à mesure que nous nous habituons à cette nouvelle normalité. Nous sommes encore en processus d'apprentissage à propos des impacts concrets qu’aura cette légalisation sur nos réalités en tant qu'employeurs et professionnels des ressources humaines et du recrutement.

Comme le cannabis peut altérer les facultés, sa consommation au travail constitue un risque pour la sécurité des travailleurs. Nous devons donc continuer à informer les employés des dangers liés à la consommation de drogue et de ses impacts prévisibles sur la sécurité au travail.

Aussi sensible que soit le problème de la toxicomanie, assurer la sécurité des employés passe avant tout. Les organisations peuvent alors adapter les contrôles et les politiques relatifs aux drogues et à l’alcool en optant par une approche plus personnalisée et ainsi rendre plus humaines les initiatives reliées à la santé et la sécurité. Cela peut être particulièrement important quand l’abus de substance peut conduire à du stress psychologique.

Rappelez-vous que les travailleurs sont avant tout des personnes et peuvent être stressés par des problèmes personnels pouvant les amener à ne pas être concentrés sur leur travail. Il est important de personnaliser la santé et la sécurité, et d'aider les employés à comprendre la valeur des indicateurs de performance, des politiques et des procédures pour ainsi, les protéger.

 

2. Le changement de génération

Les entreprises de tous les secteurs commencent à rencontrer d’importants changements quant à leur personnel, alors que les baby-boomers prennent de plus en plus leur retraite et que les milléniaux entrent sur le marché du travail. À titre d’exemple, d’ici 2023, l’industrie minière canadienne devra embaucher 146 000 travailleurs, dont 67 000 pour remplacer ceux qui seront partis à la retraite. On dénombre déjà, sur certains chantiers, de 10 à 15 employés prenant leur retraite chaque mois.

Planification de la relève

Au fur et à mesure que les travailleurs expérimentés et plus âgés prennent leur retraite, il devient essentiel de préparer les plus jeunes à leur succéder par le transfert de connaissances. De nombreux secteurs connaîtront un déficit de compétences grandissant au cours des prochains mois, notamment en raison du départ des employés plus âgés qui jouent un rôle de leader et de mentor auprès des jeunes employés. En moyenne, les travailleurs qui prendront leur retraite auront 37 ans d’expérience, une lacune qui ne peut être comblée par des études.

Gérer la perte inévitable de travailleurs expérimentés exige une bonne planification de la relève, entre autres pour réduire le risque d'érosion des pratiques de sécurité sur le lieu de travail. Afin d’éviter cette situation, il est important de recruter dès le départ les meilleurs talents disponibles et de les garder à long terme, ainsi que de mettre en place des programmes de santé-sécurité au travail et de veiller à ce que les nouveaux employés soient bien intégrés.

 

3. La poursuite du virage vers un milieu de travail numérique

Vraisemblablement en raison de l'arrivée de plus en plus de milléniaux sur le marché du travail, nous continuerons de voir une évolution vers des environnements de travail plus numériques. Les milléniaux sont parfaitement habitués au numérique, ce qui rend l'intégration de la technologie dans les programmes de santé-sécurité beaucoup plus simple et efficace.

La technologie au quotidien

Par exemple, le passage à un logiciel pour approuver et traiter les demandes d’entrées dans un espace confiné peut rendre le processus plus facile et plus fiable. Une demande est généralement transmise à un responsable santé-sécurité pour approbation, sans celle-ci le travailleur ne peut entrer dans l'espace confiné.

Une autre façon consiste à s'éloigner des politiques papier en donnant accès aux travailleurs à des copies numériques. En plus d’être simple d’utilisation, opter pour un système centralisé pour les politiques numériques augmente les chances que les travailleurs les lisent, ce qui les rend plus informés et donc, mieux outillés pour effectuer leur travail de manière sécuritaire.

De plus, un outil de préqualification numérique peut aider à rationaliser les processus et à réduire les accidents de travail. La préqualification permet de valider si les employés ont les qualifications requises pour la tâche, de l'expérience ainsi que les systèmes et les protocoles nécessaires à la réalisation de leur travail. Un outil numérique permet de conserver toutes ces informations dans un endroit centralisé et facile d'accès.

 

Ces trois tendances sont ce que nous voyons actuellement. Le monde étant en continuel mouvement, de nouvelles tendances continueront à faire surface au cours de l’année. Il est toujours avantageux de se tenir au courant des tendances en milieu de travail, car on ne sait jamais la manière dont elles pourraient affecter votre organisation et vos travailleurs.

Zéro incident: 7 éléments clés pour un milieu de travail plus sécuritaire pour  les sous-traitants  Découvrez les meilleures pratiques des leaders de l'industrie. Obtenez votre exemplaire gratuit <>
Emilie Filion
Emilie Filion

Emilie se fait un devoir d’aligner les stratégies, les ressources et les processus pour toujours livrer des projets de qualité qui donnent les résultats escomptés. Chez Cognibox depuis près de 10 ans, Emilie se spécialise dans la gestion de projets d’envergure en plus du développement de marché. Intègre, axée sur les résultats et dotée d’une grande éthique de travail, son expertise l’amène maintenant à guider les entreprises multinationales dans l’évolution de leurs pratiques d’affaires pour diminuer leur nombre d’accidents et atteindre les plus hauts standards en matière de santé et de sécurité. Curieuse et reconnue pour son insatiable besoin d’apprendre, elle est toujours prête à relever un nouveau défi. Véritable leader, Emilie mène avec brio chacun de ses projets.

Ces articles pourraient vous intéresser
Obtenir un ROI de 100 000 $ en 8 mois par le passage aux formations d’accueil en e-learning

Obtenir un ROI de 100 000 $ en 8 mois par le passage aux formations d’accueil en e-learning

Publié le 17 janv. 2019

Une aluminerie d’envergure mondiale convertit son programme de formation d’accueil en e-learning afin d’uniformiser le c...

6 raisons pour convertir votre formation d’accueil en e-learning

6 raisons pour convertir votre formation d’accueil en e-learning

Publié le 17 janv. 2019

Communiquer les dangers et les risques présents dans votre entreprise est obligatoire pour respecter votre devoir de dil...

3 tendances à surveiller en milieu de travail en 2019

3 tendances à surveiller en milieu de travail en 2019

Publié le 9 janv. 2019

Une nouvelle année a commencé et avec elle, de nouvelles tendances affectant le milieu de travail. Voici trois tendances...

Commentaires (0)