<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;">

Le leadership à l’ère du 4.0

silhouette-people-leadership

Ce n’est plus un secret pour personne : nous sommes entrés dans la 4ième révolution industrielle. C’est là un sujet de plus en plus en vogue et chacun a son idée de ce que cela signifie réellement.

Dans cet article, nous porterons notre attention sur le rôle des leaders, des managers dans nos organisations; un rôle qui est appelé à se transformer vers une approche relationnelle. Quel beau paradoxe en ces temps où le virtuel et l’artificiel occupent une place si importante.

 

L'ère 4.0

Cette révolution est fondée sur l'usine intelligente, qui se caractérise par une interconnexion des machines et des systèmes au sein des sites de production, mais aussi entre eux et à l’extérieur (clients, partenaires, autres sites de production).

Pendant plusieurs années, la technologie a évolué plutôt tranquillement dans nos organisations. Une nouvelle machine arrivait, et c’était un évènement. Maintenant, nous nous retrouvons facilement dépassés parce que tout bouge à vive allure. Une nouveauté arrive alors que nous n’avons même pas vu passer la précédente.

En même temps que cette transition technologique, les défis sont nombreux et omniprésents au sein des organisations, que l’on pense à la pénurie de main-d’œuvre, la rétention du personnel, l’embauche et le croisement de quatre générations.

Ce passage vers le 4.0 est particulièrement mouvementé et demande beaucoup d’ouverture, de flexibilité et, plus que jamais, d’humanité.

leadership-organization-technology

 

Transformation du leadership

Télécharger notre livre blanc pour voir comment appliquer le bon leadership pour mettre en place vos initiatives SST

L’entrée dans une nouvelle ère appelle des transformations significatives. Quel est l’impact sur les leaders, leur rôle et la façon d’exercer leur leadership?

L’évolution du leadership au cours des 45 dernières années

ÈRE ENVIRONNEMENT LEADERSHIP APPROCHE
LA MÉCANIQUE ET LES BRAS

Main-d’œuvre relativement
peu instruite, peu spécialisée

Leadership d’organisation :
« Je sais ce qu’il faut faire,
fais ce que je te dis! »

Évitement
- Je ne communique que l’essentiel
- Je gère les choses

 LES SYSTÈMES ET LES TÊTES

Main-d’œuvre spécialisée,
plus instruite

Environnement de travail
plus sophistiqué

Leadership de mobilisation :
Aligner toutes les têtes dans le même sens

Holistique
- Axée sur le développement et la gestion de systèmes
- Je gère la masse et les groupes

 TÊTES ET CŒURS
(Maintenant)

Rareté de la main-d’œuvre compétente

Production de niche

Compétition

Leadership d’engagement :
La tête est essentielle, mais elle n’est plus suffisante, il faut maintenant y mettre son cœur

Proximité (relation)
- Ma tâche consiste à susciter l’engagement
- Je gère les individus

Source: André Savard, CRHA – 2011 

 Ce qui est maintenant demandé aux leaders relève probablement plus que jamais d'ordre relationnel :

  • Susciter l’engagement
  • Anticiper et d'initier le changement
  • Bâtir des réseaux et des partenariats
  • Travailler en équipe
  • Responsabiliser davantage ses collaborateurs
  • Trouver des façons de motiver les employés

 

Comment entamer cette transformation?

En créant de la valeur.

Le leader a pour mission de veiller à la contribution de chacun de ses collaborateurs.

J’entends déjà certains répondre : « Oui mais la nouvelle génération est difficile à stimuler et les plus anciens semblent désabusés, on ne peut rien leur demander. » Gardons en tête que, peu importe la génération, un être humain est un être humain et les besoins motivationnels sont identiques. Ce sont ces besoins, comblés, qui stimulent l'engagement. Les façons de voir changent et cela est sans équivoque, mais les besoins et ambitions demeurent les mêmes : que nos actions aient un sens, que l’on puisse se développer, apporter notre contribution et être reconnu… Faire une différence quoi!

green sprout growing

L’être humain ne veut pas stagner. Il a besoin d’être en mouvement, de se développer.

C’est le propre de la vie que l’on observe également dans le cycle des saisons. Utopique de penser que nous pourrions empêcher les nouvelles pousses d’émerger au printemps. Il en est de même pour nos collaborateurs. Utopique de penser freiner leur développement et les utiliser comme des pions sur un jeu d’échecs, voire comme des exécutants.

 

Le leader crée de la valeur

Créons de la valeur en permettant à chacun de se sentir utile et, encore plus, d’être utile! Retenons bien ce point car, toutes générations confondues, c’est le plus grand besoin… ÊTRE utile.

Et mettons-y notre cœur! Pourquoi? Parce que c’est dans cet espace que réside toutes les qualités profondes d’écoute, de bienveillance, d’humilité et de soutien requises à la reconnaissance de sa propre valeur et de celle d’autrui. Une fois appliqués, ces éléments peuvent amener à de grandes choses.

Ces articles pourraient vous intéresser

travailleur-virtual-reality__photo by eddie kopp on Unsplash

5 incontournables en e-learning

Au cours des dernières années, les formations en ligne ont gagné en popularité et ce phénomène...
En savoir plus
iStock-886026522

L’évaluation de ses sous-traitants, pour une gestion 360°

Une importante minière canadienne intègre dans son virage numérique l’évaluation de ses...
En savoir plus
Happy contractor at a building site with thumbs up

La sécurité, en tête de liste des priorités

D’après le Code canadien du travail, l’employeur est responsable de tous les travailleurs qui se...
En savoir plus