<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;">

Garder le lieu de travail (et le monde) sain et sécuritaire

COVID-19 - Meilleures Pratiques

2020 a été une année difficile pour de nombreuses organisations. Comme la pandémie persiste sans qu'on en voie la fin, les pays tentent de minimiser la propagation de ce virus en appliquant des mesures de santé et sécurité. La seule chance de survie économique du pays est de suivre les directives du gouvernement et de faire reprendre les activités des entreprises non essentielles qui présentent des risques potentiels pour la santé.

Le risque biologique est aujourd'hui le risque le plus courant à gérer sur les lieux de travail et il est traité à l'aide d'un processus efficace d'évaluation des risques. Une hiérarchie des contrôles de santé et sécurité doit être établie pour que les opérations puissent reprendre. La charge de gérer ces processus et contrôles pour chaque personne présente sur le site est devenue une réalité.

Les donneurs d'ordre commencent à comprendre les moyens de réduire ce risque pour leurs entrepreneurs et leurs employés, en implantant des mesures sanitaires telles que le travail à distance, une ventilation accrue, la technologie sans contact, des calendriers de désinfection et l’obligation de porter des équipements de protection individuelle.

Les attentes et les exigences changent chaque jour; la communication avec tous les intervenants clés doit être agile et accessible, car les entrepreneurs et les employés travaillant à distance et communiquent par vidéoconférence. Les organisations rassemblent des équipes de gestion car elles se sentent obligées de prendre des décisions rapides en ces temps incertains. Ces sentiments troublants persisteront jusqu'à ce qu'un vaccin soit créé.

L'adaptation au retour au travail est un défi tant pour les entrepreneurs que pour les employés. Les restrictions en matière de déplacements limitent la main-d'œuvre disponible. Au cours des derniers mois, les frontières ont été fermées et les entrepreneurs ne peuvent maintenant plus se rendre librement sur le site de leur employeur. Cela a obligé les organisations à s'auto-évaluer et à craindre que leur main-d'œuvre régulière ne soit plus disponible, entraînant ainsi une éventuelle diminution de leur production. Les donneurs d’ordres embauchent localement et tentent de renforcer les compétences de leurs sous-traitants disponibles afin de s’assurer que la production puisse se poursuivre efficacement. En plus du fait que les entrepreneurs et les employés doivent faire l’objet d’un examen de dépistage du risque potentiel de transmission de la COVID-19 et recevoir une formation sur les règlements en santé et sécurité imposés par le gouvernement avant de se présenter sur un site, les organisations ajoutent des tâches à leur charge de travail pour diversifier leurs certifications et développer leurs compétences. Le besoin d'être polyvalent sur le lieu de travail est plus fort que jamais.

Pendant cette pandémie, la lutte contre les maladies mentales est devenue un obstacle généralisé, et les organisations allouent des ressources pour aider à réduire le stress et l'anxiété ressentis par leurs entrepreneurs et leurs employés. Elles reconnaissent que les travailleurs peuvent avoir peur de retourner sur un lieu de travail par crainte de contracter la COVID-19 et s'empressent de mettre en place des régimes d'avantages sociaux plus complets pour aider à combattre ces facteurs de stress.

La mission de Cognibox est d'aider les organisations à réduire le risque de propagation de la COVID-19 sur le lieu de travail. En créant CogniSafe, Cognibox fournit une formation sur les meilleures pratiques, des ressources de dépistage et une liste de contrôle quotidienne des tâches nécessaires à la préparation au retour au travail et à la gestion du lieu de travail, ainsi qu'un dépistage quotidien des symptômes liés à la COVID-19 pour aider à minimiser le risque de propagation du virus sur le lieu de travail.  Alors que la pandémie fait rage, tout ce que toute organisation peut faire est de se tenir informée et de suivre les règlementations gouvernementales jusqu'à ce que la courbe soit aplatie et qu'un vaccin approprié soit approuvé et mis en circulation.

Découvrez notre livre blanc présentant les résultats de nos quatre tables rondes sur la COVID-19 où des leaders des industries des mines, des pâtes et papiers, de l’alimentation et de l’acier nous ont partagé leurs meilleures pratiques pour garder leur lieu de travail (et le monde) sain et sécuritaire.

New call-to-action

Ces articles pourraient vous intéresser

cover-wp2

Introduction à Zéro incident : 7 éléments clés pour un milieu de travail plus sécuritaire pour les sous-traitants

La sécurité des sous-traitants est un enjeu important pour de nombreux secteurs d'activités. De...
En savoir plus
Happy architects working at a construction site outdoors

5 moyens concrets de privilégier la sécurité

D’après l’Association des commissions des accidents du travail du Canada, les Canadiens ont perdu...
En savoir plus
Happy contractor at a building site with thumbs up

La sécurité, en tête de liste des priorités

D’après le Code canadien du travail, l’employeur est responsable de tous les travailleurs qui se...
En savoir plus