<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;"> 6 trucs pour convaincre son patron d'implanter Cognibox

6 trucs pour convaincre son patron d'implanter Cognibox

Écrit par Anne-Sophie Tétreault le 08 décembre 2016

Ça y est, vous êtes prêt. Après avoir analysé la situation de votre entreprise, vos besoins en matière de gestion de la sous-traitance et les différentes solutions offertes sur le marché, vous avez conclu que Cognibox était l’outil qu’il vous faut.

Voilà un excellent pas dans la bonne direction. Par contre, le prochain risque d’être plus ardu : convaincre votre patron d’implanter l’outil à l’échelle de l’entreprise. Pas facile, considérant que vos besoins et attentes sont différents des siens.

Vous devrez donc user de diverses stratégies pour le rallier à votre idée, notamment en lui faisant miroiter des avantages concrets qui répondent à ses préoccupations et à ses objectifs d’affaires.

Voici six arguments qui vous permettront de faire tourner le vent en votre faveur.

convaincre-patron-implanter-cognibox.jpg

Pour réussir à convaincre les décideurs de votre entreprise de la valeur de Cognibox, vous devez parler le même langage qu’eux. Et quel est ce langage? Le langage des affaires, bien entendu.

Il est fort probable que vous ne maîtrisiez pas toutes les nuances de ce discours, et cela est tout à fait normal. Sachez seulement que les cinq éléments qui préoccupent réellement les décideurs sont :

  • Les risques
  • Les revenus
  • Les coûts
  • Les échéanciers
  • La qualité

Si vous arrivez à articuler votre argumentaire autour de ces cinq pôles, vous aurez toute l’attention de vos patrons. Et si en plus vous le communiquez de la bonne façon, vous vous attirerez fort probablement leur appui.

 

1. Choisissez vos batailles

Trop souvent, lorsque les responsables sur le terrain ont la chance de discuter avec le comité décisionnel de leur entreprise, ils profitent de l’occasion pour débiter la liste des projets qui leur tiennent à cœur. Cette approche crée un effet de surdose d’information et dilue l’importance de chacune des initiatives.

Ne tombez pas dans ce piège. Soyez concis. Choisissez un seul projet à mettre de l’avant et tenez-vous-y. En envoyant un message clair, vous créerez un sentiment d’urgence et augmenterez vos chances d’obtenir une approbation.

 

2. Jouez la carte des risques

Conformité réglementaire. Deux mots qui résonnent fort aux oreilles de vos supérieurs. Si vous leur faites valoir qu’un logiciel de gestion de la sous-traitance permettra de gérer beaucoup plus efficacement les risques et donc de réduire les probabilités de poursuite, d’amende et d’atteinte à la réputation, vous aurez davantage d’écoute de leur part.

Téléchargez notre livre blanc pour tout savoir sur les risques associés à la gestion de la sous-traitance.

La même recette s’applique avec l’arrêt des opérations. Des installations forcées de fermer temporairement leurs portes en raison d’une non-conformité réglementaire, d’un incident ou d’un accident essuient des pertes colossales de revenus. Vos patrons voudront éviter cela à tout prix et seront alors prêts à considérer l’achat de Cognibox pour se prémunir contre les risques et leurs conséquences potentiellement désastreuses.

 

3. Établissez un lien entre sécurité et revenus

Aux yeux de la plupart des gestionnaires, la santé et la sécurité des travailleurs se traduisent en coûts et non en revenus. Pour eux, le suivi serré des activités réalisées par l’entreprise sous-traitante exige un surcroît de ressources humaines, matérielles et financières.

Ils tendent cependant à oublier qu’en se dotant d’une solution comme Cognibox, l’entreprise pourra libérer ses employés qualifiés auparavant affectés à la gestion de la sous-traitance et leur attribuer des tâches en adéquation avec leurs compétences, qui créeront une réelle valeur pour l’entreprise.

Mieux encore, en raison de l’amélioration de sa performance en santé et sécurité, l’entreprise pourra désormais tenter de séduire une nouvelle clientèle autrefois hors d’atteinte et donc générer de nouveaux revenus.

 

4. Ne parlez pas de coûts; parlez plutôt de RCI

Le fameux RCI (rendement du capital investi – return on investment ou ROI, en anglais) constitue l’une des mesures de rendement les plus fréquemment employées par les gestionnaires. Si vous arrivez à établir que l’achat d’un logiciel de gestion de la sous-traitance comme Cognibox génère un RCI positif beaucoup plus rapidement que ce que vos patrons envisagent – et c’est le cas – vous obtiendrez leur aval plus facilement.

Demandez à obtenir les chiffres pertinents au calcul et faites la démonstration sur papier. Vous serez surpris de constater à quel point votre demande considérée au départ comme étant démesurée, voire saugrenue, se transformera soudainement en solution tout à fait logique.

 

5. Changez votre discours entourant les échéanciers

La plupart du temps, lorsque vous sollicitez un entretien avec vos supérieurs pour leur parler de l’échéancier, c’est malheureusement souvent en termes négatifs. Et si ce discours changeait et que vous parliez désormais de devancer l’échéancier plutôt que de le retarder?

Grâce à un logiciel de gestion de la sous-traitance, vous serez en mesure de normaliser le processus de gestion, ce qui vous fera rapidement gagner du temps afin de vous assurer non seulement de respecter le délai d’exécution, mais peut-être même d’améliorer les délais de production. Une amélioration tangible qui se traduira par une marge de profit augmentée.

 

6. Attribuez une valeur à la qualité

Les entreprises croient qu’en optant pour une qualité moindre, ils réaliseront des économies à court terme, mais les sommes initialement épargnées devront tout de même être investies à long terme dans l’entretien, la réparation et le remplacement du bien acheté.

L’acquisition d’une solution de gestion de la sous-traitance amène une standardisation des procédés qui génère plus de rigueur et donc une plus grande qualité. Et grâce à cette rigueur et à cette qualité, votre entreprise sera en mesure de conserver sa clientèle acquise et même de séduire de nouveaux clients.

Il existe plusieurs angles différents sous lesquels présenter une même situation. Tandis que vous percevez clairement les avantages d’adopter une solution de gestion de la sous-traitance, les décideurs ont spontanément une perception différente de ce genre d’approche.

Mais en modifiant votre discours pour parler en termes d’avantages concrets pour l’entreprise et en faisant valoir que la mise en place d’un logiciel répond aux principaux objectifs d’affaires, vous profiterez d’une tout autre forme d’écoute. Il vous suffit donc de présenter le projet de manière à ce que chacun le voie comme une solution gagnant-gagnant.

 

Vous croyez que votre processus de gestion des sous-traitants vous protège?  Mettez-le à l’épreuve avec cet audit en ligne Passer le test! <>
Anne-Sophie Tétreault
Anne-Sophie Tétreault

Anne-Sophie possède 20 ans d’expérience dans le domaine des systèmes intégrés de gestion et est une experte chevronnée sur l'intégration et l'optimisation des processus en santé et sécurité, environnement, sécurité des procédés industriels, et qualité dans les processus d'affaires. Anne-Sophie a travaillé pour QMI, une division de l'Association canadienne de normalisation devenu QMI-SAI Global, comme chef auditeur pour le déploiement de la norme ISO 14001 au Canada. Anne-Sophie a développé et maintenu un système de gestion intégré SSEQ pour les centres de maintenance de VIA Rail Canada. Elle a ensuite amélioré et numérisé les systèmes de gestion SSEQ chez Bombardier Transportation et Air Liquide Canada, en plus de travailler récemment pour Voith Hydro, un chef de file en ingénierie, gestion de projet et construction. Chez Cognibox depuis 2016, elle conseille et guide les clients sur les meilleures pratiques, pour assurer une conformité réglementaire, ainsi que des performances SSEQ parmi les meilleures de toutes les chaînes d'approvisionnement.

Ces articles pourraient vous intéresser
Le leadership à l’ère du 4.0

Le leadership à l’ère du 4.0

Publié le 22 juil. 2019

Ce n’est plus un secret pour personne : nous sommes entrés dans la 4ième révolution industrielle. C’est là un sujet de p...

Gestion du risque et de la sécurité dans le secteur minier

Gestion du risque et de la sécurité dans le secteur minier

Publié le 4 juil. 2019

Selon l’Organisation internationale de normalisation, la gestion du risque a trait aux risques qui peuvent avoir des con...

5 étapes pour créer une formation d’accueil en ligne efficace

5 étapes pour créer une formation d’accueil en ligne efficace

Publié le 17 juin 2019

Comme vous avez pu le lire ici, les raisons sont nombreuses et surtout, assez convaincantes pour convertir sa formation ...

Commentaires (0)