<img alt="" src="https://secure.refl3alea.com/149753.png" style="display:none;"> Logiciel de gestion des fournisseurs : Dépense ou investissement?

Logiciel de gestion des fournisseurs : Dépense ou investissement?

Écrit par Anne-Sophie Tétreault le 23 novembre 2016

logiciel-de-gestion-des-fournisseurs-depense-investissement.jpg

Pour de nombreuses entreprises, la question du système de gestion de la conformité des sous-traitants se pose le jour où elles réalisent que la gestion de la sous-traitance est assortie d’un lot de risques importants. Des risques financiers et d’atteinte à la réputation, mais aussi juridiques. Mal gérés, ces risques peuvent avoir raison de votre entreprise.

Bien que la plupart des organisations soient convaincues du besoin de normaliser leurs activités et de la valeur que peut leur apporter un logiciel de gestion des fournisseurs externe, certaines hésitent encore. Elles ont tendance à percevoir un tel système comme une dépense plutôt que comme un investissement.

Pourtant, si l’on tient compte de tous les facteurs, internes comme externes, l’équation est simple et la décision à prendre, évidente.

Risques financiers, juridiques et d’atteinte à la réputation

Les risques inhérents à la sous-traitance ne sont ni virtuels, ni théoriques. Ils sont intrinsèquement liés au travail que vous confiez à vos collaborateurs et s’appliquent à eux de la même façon qu’ils s’appliquent à vous. Vous n’êtes donc pas à l’abri d’un accident et, dans une telle éventualité, vous devrez en assumer les conséquences, qu’il implique vos ressources ou celles de vos collaborateurs.

Si votre feuille de route est immaculée, c’est que vous faites bien les choses, mais rien ne garantit qu’un fâcheux incident ne vienne un jour ternir ce score parfait. Il vous est donc difficile d’évaluer les coûts associés à un drame jusqu’à ce qu’il se produise et compromette vos précieux acquis.

Voici quelques scénarios malheureusement assez communs qui pourraient avoir sur votre entreprise des conséquences désastreuses. Ces exemples vous aideront sans doute à mieux déterminer la valeur d’un logiciel de gestion des fournisseurs.

 

Perte de temps et de revenus

Lorsqu’un accident survient, tout s’arrête soudainement. On doit d’abord porter secours à la personne blessée, puis évaluer ce qui a occasionné l’accident, questionner la main-d’œuvre, rapporter l’événement aux autorités concernées, rédiger des rapports, définir des mesures correctives, etc. Pendant ce temps, tout est au point mort. Vos travailleurs sont temporairement relevés de leurs fonctions, vos activités de production et d’exploitation sont interrompues, bref votre chantier ou votre usine prend momentanément un air fantomatique.

Une usine type de pâtes et papiers en Amérique du Nord peut facilement perdre jusqu’à 600 000 dollars de revenus par jour à la suite d’un arrêt complet de ses opérations. Avez-vous une idée de ce qu’une interruption inopinée de vos activités pourrait vous coûter? Si oui, vous vous êtes sans doute dotés des meilleurs outils offerts sur le marché pour gérer au mieux les risques afin d'éviter les accidents et, conséquemment, les arrêts de production imprévus. Et c'est tout à votre honneur. Sinon, faites le calcul, par curiosité. Vous pourriez avoir une grande – et très mauvaise – surprise.

 

Amendes et pénalités

Lorsqu’une entreprise est trouvée coupable de non-conformité à l’égard des lois et règlements par un organisme de réglementation, les infractions qu’elle a commises laissent des traces. Sans compter que ces infractions sont souvent assorties de poursuites judiciaires, tout particulièrement lorsque des vies humaines sont en jeu, ainsi que d’amendes et de pénalités, se chiffrant parfois dans les centaines de milliers de dollars.

En 2009, un tragique accident a coûté la vie à quatre travailleurs de la compagnie ontarienne Metron Construction Corporation, qui ont péri lorsqu’un échafaudage volant a cédé. Le gestionnaire de projet a été trouvé coupable de négligence criminelle causant la mort tandis qu’un directeur a hérité d’une amende de 90 000 $ pour avoir mis en danger la vie des travailleurs, notamment pour avoir omis de s’assurer qu’ils avaient reçu le matériel écrit dans leur langue maternelle, que les dossiers comportaient les preuves de formation et que l’échafaudage ne présentait pas de danger en n’exigeant pas de recevoir la documentation manquante à son sujet; l’entreprise a pour sa part été condamnée à une amende de 750 000 $.

Quant au fournisseur de l’échafaudage en mauvais état, il a dû verser la somme de 350 000 $.

 

Perte de notoriété

Même lorsqu’un sous-traitant est responsable de l’incident ou de l’accident de travail, ce n’est pas nécessairement son nom qui sera relayé par le service des nouvelles. Dans plusieurs cas, c’est le nom de l’entreprise où l’événement s’est produit qui sera rapidement communiqué. Les journalistes professionnels feront quant à eux un travail sérieux et tenteront de remonter à la source pour exposer les faits dans toute leur complexité, mais de nos jours, ce n’est plus nécessairement la nouvelle formelle qui retient l’attention de la population.

En effet, il devient facile pour un piéton curieux qui croise une ambulance et des services d’urgences en passant devant un immeuble de prendre des photos ou une vidéo à l’aide de son téléphone intelligent et de publier le tout sur les réseaux sociaux, avec mention de l’adresse et du nom de l’entreprise, mais sans plus de détails. De simples témoins se transforment ainsi en journalistes informels qui créent la nouvelle, mais qui déforment les faits en n’allant pas au fond des choses. Et c’est tout à votre désavantage, car c’est vous qui hériterez ultimement d’une image écorchée.

Le recours à un logiciel de gestion des fournisseurs sert à s’assurer que tous les points importants sont pris en compte et que rien n’est laissé au hasard, ce qui permet bien souvent d’éviter le pire et de préserver du même coup votre notoriété durement acquise.

 

Votre entreprise a-t-elle les reins assez solides pour essuyer les pertes financières occasionnées par un arrêt impromptu de ses activités? Est-elle prête à mettre en danger sa bourse et sa réputation en s’exposant à des poursuites criminelles, des amendes ou des pénalités?

En optant pour un logiciel de gestion des fournisseurs, vous éliminerez une tonne d’impondérables et serez alors en mesure de contrôler adéquatement les risques liés à la gestion de la sous-traitance. Cette gestion active des risques servira d'une part à prévenir les accidents et, d'autre part, à démontrer rapidement et facilement que vous avez pris les mesures nécessaires pour les prévenir, en cas d'accident. C'est ainsi que votre entreprise pourra poursuivre ses activités sans craindre qu’un événement malheureux vienne jeter de l’ombre sur votre réussite professionnelle.

 

Vous croyez que votre processus de gestion des sous-traitants vous protège?  Mettez-le à l’épreuve avec cet audit en ligne Passer le test! <>
Anne-Sophie Tétreault
Anne-Sophie Tétreault

Anne-Sophie possède 20 ans d’expérience dans le domaine des systèmes intégrés de gestion et est une experte chevronnée sur l'intégration et l'optimisation des processus en santé et sécurité, environnement, sécurité des procédés industriels, et qualité dans les processus d'affaires. Anne-Sophie a travaillé pour QMI, une division de l'Association canadienne de normalisation devenu QMI-SAI Global, comme chef auditeur pour le déploiement de la norme ISO 14001 au Canada. Anne-Sophie a développé et maintenu un système de gestion intégré SSEQ pour les centres de maintenance de VIA Rail Canada. Elle a ensuite amélioré et numérisé les systèmes de gestion SSEQ chez Bombardier Transportation et Air Liquide Canada, en plus de travailler récemment pour Voith Hydro, un chef de file en ingénierie, gestion de projet et construction. Chez Cognibox depuis 2016, elle conseille et guide les clients sur les meilleures pratiques, pour assurer une conformité réglementaire, ainsi que des performances SSEQ parmi les meilleures de toutes les chaînes d'approvisionnement.

Ces articles pourraient vous intéresser
3 éléments cruciaux d'un logiciel de gestion de la conformité

3 éléments cruciaux d'un logiciel de gestion de la conformité

Publié le 7 oct. 2019

Le choix d’un logiciel de gestion de la sous-traitance ne doit pas être pris à la légère. En effet, en tant que corporat...

Impliquer les sous-traitants dans la lutte aux changements climatiques

Impliquer les sous-traitants dans la lutte aux changements climatiques

Publié le 23 sept. 2019

Les sociétés minières sont actives dans certaines des régions les plus isolées de la planète, des régions souvent partic...

10 critères pour bien choisir un logiciel de la conformité des sous-traitants

10 critères pour bien choisir un logiciel de la conformité des sous-traitants

Publié le 9 sept. 2019

Saviez-vous qu’un logiciel de gestion de la sous-traitance permet d’éliminer 80 % du temps consacré à des tâches clérica...

Commentaires (0)